Maligne Minceur

Calories : le mensonge / Pourquoi les compter ne sert-il à rien ?

Calories : le mensonge / Pourquoi les compter ne sert-il à rien ?De nombreux slogans sur les emballages de produits dits « bons pour la ligne, diététiques, lights, etc. » se basent sur un concept qui s’est pourtant écroulé depuis longtemps : le calcul des calories que l’on ingère au quotidien.

Il est peut-être temps de déposer votre calculatrice et d’ouvrir les yeux : le rapport entre apport calorique journalier et perte de graisse n’est pas aussi simple qu’on veut vous le faire croire…

Dans cet article, je vais vous expliquer de façon simple pourquoi il faut arrêter de jouer sur les calories, et partager avec vous les bonnes résolutions à adopter pour perdre de la graisse.

L’origine du déséquilibre : toutes les calories ne sont pas égales…

Calories : le mensonge / Pourquoi les compter ne sert-il à rien ?

La chasse aux calories se fonde sur une perception bien trop simpliste et d’ailleurs révolue du système alimentaire. On a estimé trop longtemps que la graisse provenait forcément des calories en excès. Les plats apportant trop de calories seraient à éviter au maximum. Le problème avec cette façon de voir les choses, c’est bien qu’il ne s’agit pas que de quantité, mais de qualité.

Toutes les calories ne sont pas de la même nature…

Pourquoi cela ne marche-t-il tout simplement pas ?

Nous mesurons la quantité d’énergie qui est présente dans les aliments que nous ingérons avec les calories (1 kcal = 1000 cal : Il y a 4 kcal dans 1 g de protéine, 9 kcal dans 1g de lipide et 4 kcal dans 1g de glucide). D’un point de vue mathématique, il suffirait pour chacun de connaitre environ ses besoins nutritifs, de calculer avec soin le nombre de calories ingérées chaque jour pour contrôler avec précision son poids. Mais, la réalité est que l’équilibre alimentaire entre les différents nutriments (protéines, lipides, glucides) est bien plus important que le besoin en apport calorique journalier de l’organisme.

Une mauvaise analyse du problème !Calories : le mensonge / Pourquoi les compter ne sert-il à rien ?

L‘apport calorique journalier idéal pour vous dépend d’abord de votre âge, votre sexe, votre activité qui varie au quotidien, etc. En plus, cela varie d’un individu à un autre (voir mon article sur le métabolisme ici)  Et même lorsque vous estimez avoir une mesure déterminée des calories nécessaires, cela ne résout pas grand-chose, voilà pourquoi :

Prenez l’exemple de cette étude réalisée aux États-Unis sur des participants qui avaient une faim jugée similaire. Certains ont reçu des chips, et d’autres du fromage à base de lait cru. Les participants qui ont eu les chips ont mangé 3 fois plus de calories que les autres. Si les calories avaient la même importance, les deux groupes auraient eu besoin de manger les mêmes quantités de calories pour atteindre la satiété. Au-delà du nombre de calories, cette expérience souligne toute l’importance du type d’aliments que nous choisissons de manger. Et c’est bien là que le bât blesse pour tous ces régimes qui stipulent qu’il ne faut pas lâcher sa calculette de calories !

Les calories n'ont en fait que peu d'intérêt dans votre régime alimentaire 
pour perdre de la graisse.

Considérez une personne qui mange 2000 kcal de petits gâteaux au chocolat, et une autre qui mange 3000 kcal provenant de divers fruits et légumes. La théorie axée sur les calories voudrait que le mangeur de fruits grossisse, tandis que celui qui a mangé les gâteaux garde tranquillement la ligne… Il suffit d’imaginer tout ceci pour réaliser bien vite que cette théorie ne tient pas du tout debout.

Sur un plan quantitatif, certains plats que vous vous servez peuvent contenir les mêmes niveaux d’énergie (de calories). La bonne dose de frites au ketchup équivaudra parfaitement à une quantité donnée de fruits au niveau des calories, mais sur la qualité, ce n’est pas du tout pareil.

Calories : le mensonge / Pourquoi les compter ne sert-il à rien ?

 

Les bonnes habitudes alimentaires à adopter pour perdre de la graisse

Au-delà des chiffres, il faut avoir une approche plus qualitative de la nourriture dans un régime pour perdre de la graisse.


Étape 1 : Quels aliments ?

De manière générale, plus les produits sont industriels et raffinés, plus ils sont pauvres en nutriments, et plus ils sont susceptibles d’apporter à votre corps des calories qu’il n’est pas en mesure d’utiliser rapidement (les mauvaises calories) : votre corps stockera donc ces calories sous forme de graisse inutilisable !

 Sont à éviter :
Calories : le mensonge / Pourquoi les compter ne sert-il à rien ?
 Les huiles et margarines industrielles. 
 Le sucre raffiné et tous les produits qui en contiennent 
énormément (boissons sucrées, gâteaux, etc.). 
 Les bonbons et les sucreries. 
 Les produits de provenance animale de mauvaise qualité
(surtout des grandes surfaces). 
 Tous le plats cuisinés, même "bio", même "light".

Les bonnes calories quant à elles sont issues des produits aussi proches de la nature que possible, c’est-à-dire qui n’ont pas subi les nombreuses transformations de l’industrie. Ces aliments sont riches en nutriments et en énergie vite utilisée par l’organisme.

Sont à favoriser : Calories : le mensonge / Pourquoi les compter ne sert-il à rien ?

 Les produits bruts d'origine animale, bio ou de circuits courts 
(en étant certains des bonnes conditions de vie des animaux, 
sinon les produits seront pleins de toxines).
 Les produits bruts d'origine végétale comme les fruits, les 
légumes, les légumineuses,les huiles pressées à froid (huile de 
coco ou d'olive par exemple, les oléagineux). 
 Les fromages fabriqués à base de lait cru, bio ou de circuits 
courts locaux, encore mieux les fromages végétaux faits maison.
 Les graines germées : véritables concentrés de minéraux, 
vitamines, de vie !

Étape 2 : Écouter son corps et lui donner ce dont il a besoin

Certaines études soulignent la nécessité d’être à l’écoute de son corps et de ses différentes sensations : écoutez votre faim naturelle,  la gourmandise reste un réflexe émotionnel…(voir mon article sur le grignotage ici).

concrètement :

  • en faisant des choix plus en accord avec vos besoins naturels, vous pouvez faire de grands pas dans le bon sens sans vous stresser et tout en prenant soin de vous.
  • de plus, le facteur satiété (comme dans l’expérience des frites et du fromage à base de lait cru montrée plus haut) souligne un point essentiel : avec des aliments proches de la nature (pleins de bonnes calories), votre corps sait s’arrêter à temps. Il récupère vite l’énergie dont il a besoin et cela vous évite tout naturellement de dépasser les doses qui vous font du bien. Essayer par exemple de manger des fruits ou des sushis toute la journée : vous n’absorberez que de petites quantités…

À l’opposé, parce que votre corps n’est pas programmé pour ingérer des aliments industriels et dénaturés, il ne sait tout simplement pas vous arrêter quand vous dépassez la limite de vos besoins naturels.

En d'autres mots, opter pour une bonne qualité d'alimentation, c'est déjà 
une façon de maigrir de façon naturelle !
N’hésitez pas à partager vos idées et à poser vos questions dans les commentaires  

2 reflexions sur “Calories : le mensonge / Pourquoi les compter ne sert-il à rien ?

  1. Noële Pibarot

    Bonjour Valérie.

    J’ai du modifier complètement mon alimentation lorsque l’on m’a dit que j’étais intolérante au gluten et au lactose.
    Bien que ce fût difficile au départ… Aujourd’hui je peux déjà dire que j’ai perdu en 1 an 3 kg et que je n’ai plus ni de ballonnements ni l’envie de grignotage…
    J’ai remplacé les produits qui ne me convenaient pas et la nourriture est aussi bonne et me donne envie puisque je sais que mon corps va la digérer sans souci.
    Merci pour vos conseils et vos recettes !

    Noële P.

    1. © Maligne Minceur Auteur de l'article

      Merci Noële pour ce témoignage intéressant, manger malin et bon pour la santé ne veut pas dire manger triste ou mauvais, je suis entièrement d’accord avec vous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *