Maligne Minceur

Lettre à ma « mince »

Chère ultra-mince,

Je t’ai caché durant des années, j’ai fait de mon mieux pour vivre au quotidien, factures, enfants, maison, relations ; Seule, toujours seule.

J’ai essayé de coller à l’image que l’on attendait, limitée pour porter le pantalon ou la robe dont j’avais envie, mais tu aurais été bien trop remarquée, alors j’ai porté des tonnes de peurs et de honte pour te cacher.

OK, ton heure est venue, je veux bien m’éclipser, maintenant que tu as le courage d’exister, d’être le vrai toi, je n’ai plus besoin de te protéger.

Cela dit, laisse moi le faire en douceur, sans mort brutale. Je vais te laisser la place, PROMIS


Ta grosse.

Ceci n’est qu’un exemple, à vous de jouer pour écrire la votre !