Maligne Minceur

Mon aïoli revisité avec une sauce allégée

Pour changer je vous propose aujourd’hui une recette de poisson. Mon aïoli revisité avec une sauce allégée. Ce plat est un repas à lui seul, il est facile à préparer et je vous le propose parce que c’est un plat qui convient à tout le monde, même allégé. Vous pouvez ne garder que les œufs pour une version végétarienne (comptez 2 œufs par personne).

Le poisson est bon.

Certes il est très bon pour la ligne. Ses protéines sont de bonne valeur biologique et il est très peu gras. Le poisson le plus gras sera toujours moins gras que la viande la moins grasse. Les poissons gras sont aussi très largement plébiscités pour leurs Oméga 3 et leurs minéraux, c’est inintéressant si votre régime alimentaire ne contient que des produits industriels cuisinés et très peu d’amandes ou noisettes ou autres oléagineux ou graines de lin.

Mais attention !

Ce qui me fait hésiter, c’est qu’il faut à notre époque bien choisir le poisson. En effet, vous savez que les eaux sont de plus en plus polluées et malheureusement cet aliment est devenu l’un des plus pollué de nos assiettes. De nombreuses études et de nombreux rapports classent maintenant les poissons en fonction de leur degré de pollution en tout genre : mercure, PBC, plomb, cadmium, pesticides, retardateurs de flamme. Voici ce que vous mangerez selon le poisson choisi. Si vous voulez une information complète sur ce sujet, je vous recommande la lettre d’information de « Santé Nature Innovation » qui en parle. Si vous n’y avez pas accès, vous pouvez me la demander et je me ferais un plaisir de vous la transmettre.

Le classement des poissons à choisir et ne pas choisir :

(d’après « Santé Nature Innovation »)

  • JAMAIS de thon, espadon, anguille, brochet : ce sont des poissons à exclure de votre alimentation, notamment du fait de leur taux élevé de mercure ;
  • EXCEPTIONNELLEMENT, pour des repas de fête (si vous les aimez !) : mérou, merlu, bar, lotte, rougets, daurade, raie, sole, calamars, cabillaud, saumon d’élevage (même bio), moules, coquillages, tourteaux ;
  • UNE PORTION PAR MOIS, si vous y tenez, en vérifiant leur provenance : truite, crabe, hareng, merlan, maquereaux, sardines, huîtres ;
  • UNE A DEUX PORTIONS PAR SEMAINE : anchois (d’Atlantique), crevettes (en évitant celles qui viennent d’Asie !), noix de coquilles Saint-Jacques, saumon sauvage d’Alaska.

 

Mon aïoli revisité avec une sauce allégéeIngrédients pour 4 personnes :

500 g de poisson et 500 g de crevettes et 4 œufs durs.

Tous les légumes que vous voulez.

2 jaunes d’œufs durs.

1 cuillère à soupe d’huile d’olive, fromage blanc ou tofu soyeux.

2 gousses d’ail écrasées, sel, poivre.

Préparation :

Faire cuire tous les légumes à la vapeur, séparément pour qu’ils gardent leurs saveurs. Ils doivent rester légèrement croquants.

Cuire le poisson à la vapeur 7 à 10 minutes suivant l’épaisseur, ou au four (35 minutes à four chaud 70°). Si vos crevettes sont crues, les cuire 5 à 6 minutes en court-bouillon ou à la vapeur. Ou bien 7 minutes au four chaud 240°. Cuire les 4 oeufs durs et les écaler.

Pour la sauce : Piller l’ail dans un mortier, ajouter les jaunes d’œufs et continuer à piler, puis d’huile d’olive. Lorsque le mélange est en pommade, ajouter le fromage blanc ou le tofu (la quantité dépend de votre goût). bien mélanger et fouetter pour une sauce onctueuse, saler, poivrer.

  Présenter le tout sur un grand plat, avec la sauce à part pour que chacun compose son assiette.

Régalez-vous et n’hésitez pas à poser vos questions ou à commenter votre résultat dans la préparation de cette recette en dessous !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *